Facebook logo

Notre mission

Depuis ses débuts en 2014, Cook it a pour mission de réduire le gaspillage alimentaire dans les foyers québécois en plus de diminuer la charge mentale associée à la planification hebdomadaire des repas. Notre service se veut une solution clef-en-main qui permet d’éviter les pertes alimentaires tout en amenant un vent de fraîcheur dans la cuisine de nos clients et clientes, semaine après semaine.

kit-container

Le gaspillage alimentaire

Le gaspillage alimentaire est un fléau environnemental qu’on ne peut nier. Chaque année, 1,3 milliard de tonnes de nourriture sont perdues ou gaspillées à travers le monde. Cela correspond au tiers de toute la nourriture produite pour la consommation humaine. Au Canada, c’est seulement 71 % des calories achetées au pays qui sont consommées, le reste des aliments s’étant détériorés ou gaspillés dans les magasins, les ménages, les établissements et les restaurants, ou lors de la préparation des repas (Statistique Canada, 2009). Cela équivaut à 30 milliards de dollars en nourriture qui sont gaspillés chaque année au Canada.

Le gaspillage alimentaire se décline en deux grandes catégories.

  1. Le gaspillage de l’industrie: Celui-ci a lieu avant même que les clients ne se rendent en magasin. On pense ici aux pertes qui s’effectuent aux étapes de la production, du transport , de la distribution et de la vente des aliments. Autrement dit, on fait référence aux pertes cumulées de la ferme au commerce. En valeur monétaire, 53% du gaspillage alimentaire a lieu au courant du déroulement de ces étapes.
  2. Le gaspillage des consommateurs: Celui-ci a lieu après l’achat en épicerie. Il fait référence aux aliments qui sont jetés parce qu’ils n’ont pas étés consommés ou préparés assez rapidement. Selon une étude récente effectuée par la Chaire de recherche UQAM sur la transition écologique, 47% de la valeur monétaire totale du gaspillage alimentaire s'effectue directement dans les foyers des consommateurs.1

Le modèle d’affaires de Cook it permet de réduire considérablement le gaspillage alimentaire de ces deux catégories.

Chez Cook it, c’est seulement un à deux pourcents des aliments qui ne sont pas utilisés lors de la production de nos prêts-à-cuisiner.

Régler le problème par l’approvisionnement

Chez Cook it, c’est seulement un à deux pourcents des aliments qui ne sont pas utilisés lors de la production de nos prêts-à-cuisiner. Cette moyenne est attribuable au fait que nous effectuons nos commandes en se fiant aux paniers d’achats de nos clients et clientes. Autrement dit, nous réduisons le gaspillage alimentaire en ajustant la quantité d’aliments à commander aux besoins réels de notre entreprise.

Le plus beau, c’est que le pourcentage d’aliments restants après la production est redistribué à l’organisme SOS Itinérance ainsi que parmi nos employés.

Chez Cook it, rien ne se perds, tout se partage!

Régler le problème par le pré-portionnement

Selon les résultats d'une étude publiée dans le magazine Protégez-vous (octobre 2018), 58% des Québécois estiment jeter en moyenne l'équivalent d’un sixième d'un sac d'épicerie. Or, grâce au pré-portionnement des aliments, Cook it est en mesure de réduire considérablement cette moyenne pour ses clients. Autrement dit, fini le pot de crème sûre oublié sur les tablettes du frigo après les mardis tacos. On vous livre seulement la portion dont vous avez besoin.

Notre engagement face à l’emballage

Chez Cook it, nous sommes conscientisés face à l’empreinte écologique liée à l’emballage de nos produits. Au Québec, 7,9% des émissions totales de GES proviennent des déchets. De ceux-ci, 25% sont produits par l’enfouissement des pâtes et papiers, qui en est le principal émetteur2.

C’est pourquoi nous avons mis en place plusieurs initiatives visant à rendre notre entreprise plus écoresponsable:

  1. Notre boîte est constituée de matériaux 100% recyclables (oui oui, même les ice-packs!).
  2. Notre boîte ainsi que les ice-packs peuvent être récupérés par les livreurs dans la région de Montréal.
  3. Nous avons mis sur pieds un projet pilote qui vise à utiliser des contenants réutilisables.
  4. D’ici la fin de 2020, Cook it s’engage à livrer uniquement des kits durables.
logistic-cycle

Kit durable

Avec le Kit durable, Cook it espère changer l’industrie des prêts-à-cuisiner en devenant un pionnier des pratiques plus modernes et écologiques en terme d’emballage.

En plus de réduire l’emballage associé à notre modèle d’affaires, nous pensons que cette initiative permettra de rendre le mode de vie zéro déchet plus accessible à notre clientèle. Autrement dit, nul besoin de traîner vos pots massons et vos sacs réutilisables jusqu’à la seule épicerie en vrac du quartier, Cook it s’occupe de livrer vos ingrédients où vous le souhaitez.

Notre plan de match consiste à réduire le plus possible notre utilisation de matériaux non-réutilisables. Ainsi:

  1. La boîte Cook it sera remplacée par un sac isotherme réutilisable.
  2. Les sacs contenant les recettes seront remplacés par des pochettes de tissu réutilisables.
  3. Nous laisserons de côté les contenants à usage unique de nos prêts-à-cuisiner. Nos aliments seront dorénavant emballés dans des contenants réutilisables.
  4. L’utilisation de plastique non-réutilisable sera réduite au maximum, tout en considérant nos normes d’hygiène ainsi qu’en respectant les règlements de la MAPAQ.
  5. Les contenants réutilisables que nous utiliserons sont faits au Canada et recyclables en fin de vie utile.

Plan végétarien

Selon une étude effectuée par l’Université de la Colombie-Britannique, à l’échelle planétaire, l’agriculture animale est responsable de 18% de tous les gaz à effet de serre. De plus, en fonction du type de produit animal (œufs, lait, bœuf, porc, etc.) et du mode d’élevage, la production des protéines animales peut être jusqu’à 100 fois plus énergivore que la production de protéines végétales4.

Les chiffres le démontrent bien, la consommation de viande encourage une industrie qui s’avère être extrêmement nocive pour l’environnement. Chez Cook it, nous croyons que le simple fait de réduire sa consommation de viande peut avoir un effet considérable. C’est pourquoi nous offrons un plan végétarien à nos clients. Celui-ci a pour mission de mettre de l’avant nos délicieuses recettes végétariennes à un prix moindre à notre panier traditionnel et d’ainsi rendre ce mode de vie plus accessible à notre clientèle.

Cook it offre 3 repas prêts-à-cuisiner par semaine à tous ces clients et clientes, en plus de 2 prêts-à-manger végétariens, et d’options de lunch végétaliennes Aux Vivres dans notre garde-manger.

Chez Cook it, nous croyons que le simple fait de réduire sa consommation de viande peut avoir un effet considérable.

Livraison

Chez Cook it, nous sommes conscients de l’empreinte écologique liée à nos méthodes de livraison. C’est pourquoi nous avons mis en place des solutions/alternatives qui nous aideront à la réduire :

  1. D’ici 2019, Cook it demande aux entreprises de livraison qu’au moins 10% de leur flotte soit composée de véhicules électriques.
  2. Des points de chute seront ouverts chez Couche-Tard dans le but de diminuer les déplacements de nos livreurs.
  3. Les kits durables seront livrés à vélo dans la métropole de Montréal.
bag-doorstep

Approvisionnement

Cook it s’engage également à maximiser les pratiques d’approvisionnement permettant de réduire l’empreinte écologique de l’entreprise:

  1. Nos recettes sont créées en fonction des produits de saison.
  2. Nous utilisons des produits locaux lorsque ceux-ci sont en saison (En tout temps, au moins 50% des ingrédients de la boîte sont locaux.)
  3. Lorsque possible, notre approvisionnement se fait auprès de petits producteurs.

Traçabilité

Dès 2019, Cook it s’engage à identifier les ingrédients ainsi que leur provenance sur des fiche-recettes disponibles en ligne.

Marketing vert

Cook it se tourne vers l’avenir et prends l’engagement de réduire au maximum l’utilisation de papier pour des moyens de promotion.

Corporatif

Cook it offre des horaires flexibles à ses employés corporatifs afin qu’ils puissent éviter les heures de pointes des transports en commun.

Intégration des nouveaux arrivants

On croit qu’il est important de favoriser l’intégration des nouveaux arrivants sur le marché du travail. C’est pourquoi nous avons décidé de les accueillir à bras ouverts au sein notre entreprise (et on ne le regrette vraiment pas!). Cette initiative permet aux nouveaux arrivants de se familiariser avec le marché du travail québécois et ses exigences en plus d’intégrer le français à leur quotidien.

Francisation

L’intégration se fait,en partie, par le travail. Par contre, ce dernier peut parfois s’avérer être un obstacle à l’apprentissage du français pour les nouveaux arrivants. C’est pourquoi, afin de faciliter l’intégration de nos employés, nous leur offrons des cours de francisation durant les heures de travail. En effet, chaque semaine, nous proposons trois heures de cours avec un enseignant en français. Cela permet à nos employés de mettre en pratique la grammaire française et de bénéficier du support et des connaissances de leur professeur.

Intégration des personnes vivant avec des limitations

Nous travaillons également de concert avec des organismes qui favorisent l’intégration des personnes vivant avec une déficience intellectuelle sur le marché de travail. Avec la collaboration de l’école Antoine-de-Saint-Exupéry et du CIUSSS du Centre-sud-de-l'île-de-montréal, nous accueillons quelques stagiaires au sein de l’entreprise. Ces derniers effectuent des tâches simples de production et travaillent 3 jours par semaine. Cette initiative leur permet de développer leurs compétences sociales, de mettre en valeur leurs compétences professionnelles et d’améliorer leur sentiment d’efficacité personnelle. Le tout, en plus de contribuer à la croissance économique du Québec et de pallier le manque de main d’oeuvre de notre société.

Cook it encourage également l’intégration sociale en collaborant avec l’organisme Axia, qui a pour mission d’offrir des emplois de qualité à des personnes vivant avec une limitation. Une partie du portionnement de nos aliments est ainsi effectuée par l’entremise de cette entreprise.


1 Le gaspillage alimentaire entre la distribution au détail et la consommation, Contributions de la Chaire de recherche UQAM sur la transition écologique no 5, Éliane Brisebois et René Audet, 2018, p.8

2 Inventaire québécois des émissions de gaz à effets de serre en 2015 et de leur évolution depuis 1990, Gouvernement du Québec, 2018, p.7

3 The University of British Colombia. Environmental impact of meat consumption. Récupéré de http://cases.open.ubc.ca/environmental-impact-of-meat-consumption/

4 Carlsson-Kanyama, Annika. Climate change and dietary choices -- how can emissions of greenhouse gases from food consumption be reduced?. Food Policy, 1998, vol. 23, issue 3-4, 277-293.